CENTRE VIRTUEL DE DOCUMENTATION SUR LE SENEGAL CVDS

CENTRE VIRTUEL DE DOCUMENTATION SUR LE SENEGAL   CVDS

IDY, FILS D'EMPRUNT

IL VOULAIT DONNER CORPS À LA VISION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, IL CREA SON PAYS (REWMI)

 

                Dans sa déclaration de politique générale prononcée le lundi 03 Février 2003, Monsieur Idrissa Seck ancien premier ministre et aujourd’hui président de « Rewmi » avait révélé le programme de son gouvernement qui était centré sur l’Homme.

La feuille de route que venait de définir M. Seck prenait en charge toutes les attentes du peuple Sénégalais à la veille du 3ème anniversaire de l’alternance. En voici quelques rappels :

 
WADE lui avait fait confiance.

La constitution sénégalaise dès son article premier invite son Peuple à marcher vers son But et avec Foi. En parlant de Me Wade il avait dit : « avec l’aide de Dieu et sous la direction de celui qui, tour à tour objet de critique et sujet de fascination, épreuve après épreuve, échec après échec, jalon après jalon, a attendu, avec endurance, sans jamais perdre l’enthousiasme, l’avènement du changement le 19 mars 2000, me voici à nouveau, près de lui, en cette position de confiance et d’autorité, chargé d’une nouvelle mission : celle d’organiser et de conduire la marche du Sénégal vers le développement économique, social et culturel ».

Les réalisations de WADE étaient déjà visibles.

« Les premières années de l’alternance ont fourni des joies extraordinaires issues de performances inédites dont un livre blanc rendra amplement compte bientôt. Souvenons – nous des records de pluviométrie, de productions et de revenus agricoles ; de l’augmentation des salaires, de l’âge de la retraite, du doublement de l’avance Tabaski, de la réintégration de certains travailleurs, de la généralisation des bourses et aides aux étudiants ... toutes ces choses et bien d’autres ont concouru à l’un des plus précieux bienfaits reçus de l’alternance : la restauration de la fierté nationale, ici comme dans la diaspora ».

L’engagement version Idrissa Seck

A la suite des lourdes épreuves qui avaient pour noms : froid au Nord, déficit pluviométrique, naufrage du « Joola », Idy invitait le peuple à être fort  « pour reprendre notre marche, en veillant à ce qu’elle ne soit ni hésitante, ni confuse ni tortueuse, ni dispersée. Je veux être clair sur la démarche avant d’aborder le fond : écoute et concertation, droiture et transparence, autorité et fermeté, cohérence et constance en constitueront l’axe central. Il faudra être fort, fort pour vivre notre douleur dans la dignité, fort pour mener sans complaisance notre introspection, fort pour sanctionner les fautes commises. Je veillerai personnellement à ce que les annonces du gouvernement soient solidement argumentées et documentées, parfaitement cohérentes avec la vision présidentielle que j’ai la responsabilité de matérialiser. Je m’attacherai à ce que les populations aient accès à l’information gouvernementale ».

Le paradigme du programme de gouvernement de Idy

« Au-delà du rire que déclenche l’évocation de Goorgolou et de Ndioublang (le droit et le tordu), chacun d’entre nous devra choisir en toute responsabilité son identité car je suis décidé à aider Goor et à combattre Ndioublang ; que Ndioublang soit un grand dignitaire de l’Etat ou un revendeur de cassettes piratées, il sera combattu. La transparence, la responsabilité, la bonne gouvernance sont des choix sur lesquels il ne sera fait aucune concession. L’affairisme et le trafic d’influence ne seront pas tolérés. Le gouvernement s’engage à mener une politique active de lutte contre la corruption… je tiens, cependant, à dire solennellement, sans être en mesure de révéler des secrets d’instruction, que l’appartenance politique n’a soustrait personne aux rigueurs de la loi ».

Dans tous les secteurs, M. Seck avait reconnu les avancés significatifs, et annonçait d’autres réalisations

Le monde rural

Le secteur de l’hydraulique rural devrait mobiliser à lui seul près de 40 milliards entre 2003 et 2005, le projet sectoriel eau à long terme (PLT)  qui constitue le prolongement du PSE portera sur 163 milliards (2002 – 2007).

L’éducation

« Il nous faut soutenir ce qui marche et optimiser les dépenses que nous réalisons. Chaque année, l’Etat dépensait 127 milliards dans l’éducation c'est-à-dire 35% du budget national. Ce pourcentage devrait passer à 40 % en 2005 ».

La santé

« Goor devra être en bonne santé pour devenir un citoyen productif. L’accès aux médicaments sociaux sera renforcé, les citoyens plus démunis bénéficieront bientôt d’une prise en charge gratuite au niveau de nos établissements sanitaires. Les collectivités locales seront invitées à participer à cet effort.

L’emploi

Entre 2000 et 2002, l’Etat a recruté 4478 fonctionnaires et 7085 contractuels. Entre 2003 et 2005 il a recruté des médecins, sages – femmes, infirmiers, enseignants, pompiers, policiers, gendarmes, douaniers, inspecteurs, contrôleurs, agents du trésor et des impôts, magistrats et personne de greffe, la demande se situait entre 15000 et 20000.

« des trésors inestimables sont cachés auprès des personnes handicapées de notre pays. Mon gouvernement leur donnera l’occasion de les manifester ; il nous faut en effet capitaliser ces talents. Le meilleur outil de lutte contre la pauvreté demeure l’accès à un revenu décent. Je ne connais trois voies d’accès à un revenu décent : une qui anoblit : le travail, une qui assujettit : l’aide, une qui avilit : le vol »… « les grands projets du président de la république sont en pleine phase de mise en œuvre. Vous vous souvenez que l’une de toutes les premières décisions du chef de l’Etat, a été, en juillet 2000, de créer l’Agence Nationale chargée de la Promotion de l’Investissement et des Grands Travaux (APIX) ».

L’électricité

« En 2000, dans nos villes, 45 Sénégalais sur 100 n’avait pas accès à l’électricité. Ils étaient 95 sur 100 dans le monde rural à connaître le même sort. Sur la période 2000 – 2005, le gouvernement vise la réalisation d’un taux d’électrification de 15% en milieu rural,contre 7% aujourd’hui soit l’accès à un service de l’électricité pour environ 100000 nouveaux ménages ruraux ».

Les jeunes

« Au-delà des emplois générés par un secteur privé renforcé, placé dans un environnement de mise à niveau, le gouvernement poursuivra ses programmes en cours en direction de l’emploi des jeunes. Depuis avril 2000, 863 projets de jeunes ont été financés pour 4335 emplois permanents ou consolidés, 42 autres projets pour 220 emplois. Le programme spécial pour les jeunes de la Casamance, d’une valeur d’un milliard, a démarré avec le financement de 100 projets d’un montant de 250 millions avec une incidence de 750 emplois permanents. Le programme de construction des espaces jeunes connaît déjà, à son actif, l’exécution de ceux de Tendouck, Kébémer, Darou Mousty, Ourossogui, Saint Louis, Gossas, Thiès et Koussanar ».

Les femmes

« Les questions liées à la promotion du statut des femmes seront abordées de manière transversale par l’ensemble des mécanismes institutionnels de l’Etat. Le micro crédit destiné aux femmes sera également sera également substantiellement renforcé pour porter l’enveloppe à 2 milliards afin de permettre l’émergence de femmes entrepreneurs ».

Les anciens

« Avec une population de 632 000 anciens de plus de 60 ans, d’ici 2015, 11% de notre population aura plus de 60 ans. Depuis toujours, les programmes sociaux ont privilégié le couple femme/enfant. Nous devons intégrer une nouvelle priorité dans notre politique de population : les anciens.

Conformément aux vœux du chef de l’Etat, nous allons garantir à chaque Sénégalais par la grâce de Dieu, atteint l’âge de limite de la retraite, l’accès aux revenus conservés pour lui tout au long de sa vie active ».

« Dans une approche décentralisée de proximité, j’ai retenu de partager la lourde charge qui m’est confiée avec les 11 présidents de conseils régionaux, les 4 maires de la région de Dakar, les 43 maires d’arrondissement de la région de Dakar, les 63 maires des communes de l’intérieur du pays, les 320 présidents de communautés rurales. Mon ambition est que, pour chaque collectivité locale, les actions menées par tous les intervenants soient cohérentes et complémentaires. Grâce à la bonne tenue de nos finances publiques et à la qualité du soutien de nos partenaires, il me plait d’annoncer, donnant corps à la vision du président de la république que l’Etat mettra à la disposition des collectivités locales un fonds de contrepartie de 4 milliards permettant de mettre en œuvre une politique d’investissement. Je voudrais que toutes les collectivités locales soient en chantier ».

Monsieur Seck, finissait son discours en nous lançant une exhortation en ces termes : « je ne modifie pas l’état d’un peuple sans que celui – ci ne change ce qui est en lui – même ».

Par la méthode Seck et sa stratégie inclusive, il avait promis d’être le compagnon de tous les jours des Sénégalais. « Que le paysan sache que je serai avec lui dans les champs, j’accompagnerai l’étudiant dans les couloirs de son établissement et la ménagère devant les étales des marchés. Que celui qui est malade sache que je cherche les moyens pour faciliter sa guérison. Enfin, j’accompagnerai, par mon intention, dans la nuit et la solitude de sa proximité avec Dieu, l’homme pur qui prie pour un Sénégal de paix, de réussite et de prospérité ».

« Je convoite de Dieu une victoire éclatante dans cette nouvelle mission, à l’image de celle dont – il m’a gratifié lors de la première ».

Monsieur Idrissa Seck, pourra t-il proposer mieux aux Sénégalais même si on remettait entre ses mains la destinée de notre REWMI commun ?

Dans son CD du samedi 23 Septembre il prône « un nouveau Sénégal ». Tout y est à travers ses ambitions sauf proposer aux populations le kg de riz à 60 Fcfa ou de solutionner la crise Casamançaise en 100 jours. Durant la formidable aventure de la marche bleue qui a donnée de cette enseignement une manifestation parfaite, en style et en sens et qui a conduit à l’alternance 2000, Monsieur n’avait – il pas contribué à faire rêver les Sénégalais ?

 
Frédéric B DIOP

 Archiviste

fredydiop@yahoo.fr

 



15/07/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 104 autres membres